Médiumnité, comprendre et ressentir l’invisible : Un processus initiatique.

Mediumnite-Denise-1

On nomme médium une personne qui serait sensible à des influences ou à des phénomènes non perceptibles par les cinq sens. Des suppositions avancent que les médiums percevraient les manifestations de l’au-delà, ou bien des esprits.

Le substantif « médium », emprunté à la langue anglaise, apparaît en France au milieu du xixe siècle, après l’arrivée de missionnaires du spiritualisme moderne anglo-saxon. Il passa dans le langage courant avec la diffusion du Le Livre des médiums, publié par Allan Kardec en 1861. Dans cet ouvrage, le mot médium (du latin, medium, milieu intermédiaire) désigne une « personne pouvant servir d’intermédiaire entre les Esprits et les hommes » et la médiumnité désigne l’ensemble des facultés spécifiques aux médiums. Bien que représentés dans de multiples activités, les médiums sont généralement associés au mouvement spirite ou au domaine du surnaturel.

Afin d’apporter une vision scientifique au phénomène, je pourrais citer quelques médecins qui travaillent ou ont travaillé sur ce sujet et ont pu apporter des éléments forts encourageants pour mieux comprendre cette partie de l’être humain :

  • Le docteur Julio Perez qui travaille à l’université de Pennsylvanie, développe des thérapies de régression de la mémoire et affirme avoir objectivé l’expression de la médiumnité en imagerie médicale cérébrale.
  • Le docteur Nelly Berchtold, infectiologue suisse, évoque les nombreux liens existants entre maladie mentale et médiumnité ; par ignorance totale du phénomène, des médiums seraient enfermés dans des hôpitaux psychiatriques.
  • Le docteur Marlène Nobre, qui a étudié les interactions biologiques de la spiritualité sur le corps par l’intermédiaire des évolutions structurelles des mitochondries, assimile les intuitions à des « facultés médiumniques inhérentes à chaque individu ».
  • Le docteur Fellipe de Oliveira, médecin psychiatre et enseignant à l’université de Sao Paulo, pense que la glande pinéale pourrait jouer un rôle déterminant dans les capacités médiumniques.

En France, le docteur Jean-Jacques Charbonier a régulièrement pris position en faveur de l’hypothèse d’une communication possible avec les défunts et s’est beaucoup intéressé à ce phénomène dans ses ouvrages et conférences.

  • Il affirme que le terme « médium » est galvaudé par des imposteurs car selon lui s’il y en a dans cette profession comme dans d’autres, d’autant qu’elle n’est pas réglementée, cela ne devrait pas jeter le discrédit sur toute la profession.
  • À la suite de ses recherches sur les expériences de mort imminente, il est devenu partisan de la thèse selon laquelle il existe une conscience délocalisée qui persiste après la mort et que le cerveau est un émetteur-récepteur de conscience, il en déduit que penser que certains récepteurs cérébraux sont plus performants que d’autres et peuvent donc entrer en contact avec d’autres esprits par télépathieou médiumnité.
  • Ayant assisté à des dizaines d’expériences de médiumnité en salle, le docteur Charbonier affirme être impressionné par la précision des signes de reconnaissance des disparus énoncés par certains médiums. Ces informations sont selon lui impossibles à deviner et elles ne peuvent s’expliquer que par l’accès soit à la personne disparue, soit à un champ d’informations délocalisé, comme si les médiums avaient la faculté de se connecter à une banque de données émergeant du passé : des dizaines d’expériences médiumniques en salle ont convaincu Jean-Jacques Charbonier et il souhaite mettre en rapport ces témoignages avec les observations faites lors des récits d’expérience de mort imminente.
  • Jean-Jacques Charbonier conteste que les médiums empêchent les personnes qui ont perdu un proche de faire leur deuil car faire le deuil c’est accepter son départ et non pas l’oublier ;
  • Il conteste qu’ils ne soient que des bons psychologues agissant en mentalisteset adaptant leurs messages en fonction des réactions et des attitudes de leurs consultants ; il affirme avoir été témoin de très nombreuses fois de la révélation d’informations précises ne pouvant être obtenues ainsi et prétend avoir vérifié la révélation d’informations totalement ignorées du consultant et qui ne sont révélées qu’ultérieurement et constaté des cas de xénoglossie ;
  • Jean-Jacques Charbonier émet l’hypothèse que la médiumnité pourrait correspondre à une connexion privilégiée avec l’univers supralumineux tachyonique de la physique quantique (vous trouverez ici un article très intéressant sur le sujet).

Pour résumer la médiumnité est donc le moyen de communiquer ou de ressentir le monde invisible. La manière de communiquer est variable, il y a les clairaudients, les clairvoyants, les clair ressentants, les pratiquants de l’écriture automatique, les télépathes….

Pour certains cela peut faire peur, pour d’autres, c’est une partie d’eux-mêmes depuis la naissance ou non, en cela il n’y a aucun jugement.

Contrairement à ce que l’on entend beaucoup, la médiumnité n’est pas un don, chaque être humain qui vient sur cette terre nait medium et complètement réceptif. Aujourd’hui il est de plus en plus admis en puériculture et grâce aux études neurologiques en pédiatrie que le bébé capte ce qui se passe autour de lui, visible ou non, exprimé ou non. Le mieux est donc de parler au bébé, considérer qu’il comprend ce qu’on lui raconte. Isabelle Filliozat a beaucoup écrit à ce sujet.

Afin d’illustrer mes propos je souhaiterais vous parler d’une expérience personnelle qui m’a plutôt convaincue sur ce thème de la sensibilité des petits. Bien sûr il ne s’agit que de mes propres expériences et lectures et ces données restent à mettre en perspective avec votre expérience personnelle. Nous avons perdu notre chat l’été dernier, décédé chez le vétérinaire pour maladie. Le soir vers 22hr (notre fille dormait), nous allons l’annoncer au fils de mon mari qui était tout juste couché, ce dernier éclate en sanglots mais pour autant ne fait pas de bruits…ma fille se réveille quand même en pleurs et nous allons la voir. Elle nous montre alors le sol du doigt en disant « chat, chat, chat »………….et bien sûr il n’y avait pas de chat mais à ce moment, je me suis dit qu’elle devait voir notre chatte sur un plan que nous ne voyions pas. Nous lui avons expliquée que le chat était parti dans un autre monde et elle s’est rendormie rapidement.

De même, lorsque notre fille se réveille en pleine nuit et que ces pleurs restent légers (que ce ne sont pas des hurlements), nous lui parlons par la pensée, son père ou moi…c’est étonnant comme cela fonctionne…Ceci est arrivé par hasard, une nuit où nous avions vraiment la flemme de nous lever. Son papa a commencé à lui parler et voyant que cela marchait je m’y suis mise. La télépathie est aussi un moyen de communiquer que possède tout être humain, il faut juste retrouver cette capacité et cette dernière est encore intacte chez les bébés. Je relis cela par exemple au fait que parfois nous souhaitons appeler une personne, et cette personne nous appelle dans les 10 secondes qui suivent notre intention.

Beaucoup d’enfants peuvent avoir ce genre de comportements. Tout dépend ensuite à quel point les adultes considèrent cet aspect-là…et les enfants peuvent s’entendrent dire « non il n’y a rien, arrête de dire n’importe quoi »…. ou alors ils font confiance à l’enfant et sans l’encourager, écoutent juste ce qu’il a dire sans dénigrer ses ressentis.

En grandissant, l’enfant peut subir le cadre de sa famille puis de l’école et de la société pour au final complètement oublier tout ce qu’il connait de ce monde invisible. Bien sûr ce n’est pas une fatalité, certaines personnes n’ont jamais été limitées car leurs parents ou grands-parents étaient déjà connectés et n’ont donc rien brimé chez leur petit. Un adulte peut se « réveiller » également et se mettre dans un processus de désapprentissage pour ressentir de nouveau. C’est ce qu’il se passe beaucoup en ce moment grâce à la démocratisation des thérapies holistiques. De plus en plus de personnes ressentent l’envie de mieux se comprendre, de guérir leurs blessures et cela est souvent le présage d’une ouverture de conscience.

Personnellement, j’ai démarré ce processus à 33 ans.

L’année qui vient de s’écouler a été pour moi l’occasion de rouvrir toutes ces portes qui étaient en partie fermées depuis longtemps. Je sentais que j’étais capable de certaines choses mais tout cela restait confus dans ma tête. Des évènements m’ont permis d’évoluer et j’avais envie de vous le partager.

L’évènement déclenchant a été le départ de ma grand-mère l’an dernier. J’avais un lien particulièrement fort avec elle, un lien d’amour très puissant. Les quelques jours qui ont suivi sa mort, j’avais l’impression de la sentir près de moi mais j’avoue que je me demandais si je n’affabulais pas…mais dans ces moments une vague d’amour me submergeait et je me disais, oui elle est sûrement là. Et puis le jour de son enterrement, je l’ai sentie vraiment partir, une petite voix en moi l’aidait à s’en aller, à monter vers la lumière (« monter vers la lumière » est bien l’expérience ressentie par toutes les personnes ayant fait une expérience de mort imminente d’après les livres de Raymond Moody).

Passée la lourde sensation de tristesse suite à son départ, je me suis aperçue qu’elle était toujours là, près de moi et en moi… et puis j’ai rêvé d’elle plusieurs fois comme la nuit de mon anniversaire où je la voyais plus jeune, belle et resplendissante (là je me suis dit que ce ne pouvait être un hasard) …puis d’autres fois. J’avoue que dans la plupart des fois où j’ai rêvé d’elle, je me précipitais vers elle comme une petite fille pour l’enlacer de mes bras. A chaque fois j’émettais l’intention avant de m’endormir de la voir, de lui parler, d’avoir un conseil de sa part et cela fonctionnait, je rêvais d’elle.

Cette expérience a changé ma vision de la mort… d’ailleurs suite à son décès j’ai dévoré plusieurs livres sur les E.M.I (Expériences de Mort Imminente) et toutes ces lectures me laissent penser que ce n’est pas vraiment mourir que de quitter notre corps mais juste revenir d’où nous venons tous, vers la « source ».

Depuis un monde s’est ouvert à moi et je n’aurais jamais cru que ma grand-mère m’y aurait aidée à ce point car je suis sûre et certaine au fond de moi que de là où elle est, elle a arrosé la graine pour que je puisse me « réveiller ».

Depuis quelques temps, je ne rêve plus d’elle mais j’essaye d’obtenir des conseils de sa part en me concentrant sur elle et en essayant de laisser venir à moi les idées tout en me déconnectant de mon mental (difficile !). Parfois cela marche, d’autre fois non.

Outre la communication avec les « morts » qui peut impressionner ou faire peur, la médiumnité est aussi pour moi le moyen de communiquer avec le monde invisible en général qui est loin de ne comporter que les esprits de nos défunts. Le monde invisible c’est l’énergie d’un lieu, d’une personne, d’un animal. C’est tout ce que l’on ressent et cet aspect est présent chez tout le monde naturellement, c’est cette petite voix intérieure, l’intuition qui vous met en lien avec ce monde invisible. C’est souvent la première idée qui vous vient dans une situation, avant que le flot de pensées et de jugements n’interviennent.

Je travaille sur cette connexion à moi-même, ma connexion au cœur qui permet de se déconnecter du mental, de voir plus clair en nous, de vivre dans l’instant présent. Toutes ces notions sont mon quotidien depuis plusieurs mois et j’avoue que les effets sont plutôt probants : je me sens plus sereine, moins irritable et colérique. Des blessures anciennes ressortent (grâce également à un travail thérapeutique) pour être guéries.

Internet est l’outil moderne qui peut nous aider à trouver des ressources. A utiliser avec beaucoup de précautions bien sûres car on peut vraiment y trouver de tout mais là je ne vous apprendrais rien.

Mes favoris sont :

Mes lectures sur les EMI et la vie après la mort,

  • Témoins de l’après-vie, Raymond Moody
  • La vie après la vie, Raymond Moody
  • Lumières nouvelles sur la vie après la vie, Raymond Moody
  • Terre d’Emeraude, Daniel Meurois et Anne Givaudan

Lectures qui traitent en partie des énergies :

  • Naissance d’un chaman, Philippe Lenaif
  • Vos vœux sont exaucés : les lois spirituelles pour réaliser ses désirs, Wayne W Dyer et Martin Coursol.

 

 

 

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s